• Jeune mariée

    Jeune mariée

  • Timia ancien village

  • Timia 2012

    Timia 2012

  • A la cascade

    • Album : Tamalagha
      <b>DSCF8370</b> <br />
  • Tassalwat

  • Mon calendrier

    novembre 2010
    L Ma Me J V S D
    « déc   déc »
    1234567
    891011121314
    15161718192021
    22232425262728
    2930  
  • TANIMERT NAWAN

  • MERCI DE DEPOSER UN MESSAGE ICI

    Vous devez être connecté à votre compte pour me contacter

  • Oh mon Dieu(Tinariwen)

    Oh mon Dieu, vous êtes malheureux
    Vous avez mal à l’âme
    Et le corps malade
    Vous ne devriez pas accepter cet état
    Vous devriez changer
    Vous devriez bouger
    Avant d’en être là
    Oh mon Dieu
    Concentrez-vous sur votre vie
    Soyez sincère et regardez votre mal
    C’est la souffrance de votre sœur
    Celle des enfants qui naissent
    Celle des vieux

  • PROVERBES TOUAREGS

    -Quand on commence par le dialogue on aboutit à une solution

    - Repousse l'obscurité et déplace toi librement dans la lumière

    - Si Dieu est pour nous qui sera contre nous

    - On entend le fracas des arbres qui tombent, mais pas le murmure de la forêt qui pousse

    - Au bout de la patience il y a le ciel

    - Il n'y a pas qu'un jour, demain aussi le soleil brillera

    - Le monde est du côté de celui qui est debout

    - Un peuple sans culture, c'est comme un homme sans paroles

    - Tourne ton visage vers le soleil ainsi l'ombre restera-t-elle derrière toi

    - Se cacher dans la parole ? Mieux vaut se cacher dans le silence

    - Ton ami d'aujourd'hui sera ton ami dans l'au-delà

    - La bouche a un verrou qui est le silence

    - Mieux vaut passer la nuit avec la colère que de se réveiller avec la haine

    - L'arbre du silence porte les fruits de la paix

    - Il faut creuser les puits aujourd'hui pour étancher les soifs de demain

    - La culture est plus qu'un avoir elle est un être

    - Il vaut mieux se lever sans savoir où l'on va que rester assis sans rien faire …

    - Qu'importe si le chemin est long, du moment qu'au bout il y a un puits

    - Voyager, c'est aller de soi à soi en passant par les autres

Agadez une ville menacée

Posté par Ousmane Alghoubas le 17 novembre 2010

Agadez une ville menacée  doc wassersituationinagadez.doc

Lisez cette article chers lecteurs. Merci.

la plaine de l’Irhazer à Agadez, Niger

Un peu d’histoire
Depuis des millénaires les populations nomades du Néolithique fréquentaient l’immense plaine de l’Irhazer, à l’ouest de l’Aïr, où elles faisaient pâturer leurs animaux le long des parcours jalonnés de point d’eau. Après l’épopée libyco-berbère des Garamantes, ce sont les Touaregs, les Peulhs et plus tardivement les tribus arabes Kounta qui se déplacent dans cette immensité où ils trouvent et gèrent traditionnellement les ressources nécessaires à l’économie pastorale. Les puits et les sources qui captent l’aquifère des grès d’Agadez (Aman N’tedent, Dabla, Guélili…) servent de points d’abreuvement pour leurs troupeaux. Pour les animaux de l’ensemble du Niger, cette région est très importante. Chaque année, après l’hivernage, ils font des milliers de kilomètres, depuis le sud, pour venir brouter l’herbe nouvelle et boire l’eau chargée de natron. Ce régime alimentaire et cette transhumance structurelle sont tout à fait bénéfiques pour la santé de l’animal et son engraissement. Ce moment annuel d’échanges culturels et de fêtes dure deux à trois mois et rassemble les 2/3 du cheptel nigérien : c’est la cure salée.
Par ailleurs, la région contient un des plus beaux gisements de dinosaures au monde (les alentours d’In Gall, le Tim Mersoï…) qui fait maintenant la réputation du musée paléontologique de… Chicago… c’est surprenant ! Elle s’enrichit également d’une faune sauvage spécifique, de gisements néolithiques et de sites archéologiques importants qui devraient faire l’objet d’un classement en éco-musée au bénéfice du développement touristique et de l’Histoire en général, à l’instar du parc des Tassilis en Algérie.

Les contraintes du milieu
L’aquifère des grès d’Agadez, seule ressource en eau de la région, est fossile. Les datations au carbone 14 de ses eaux* révèlent que la dernière recharge s’est déroulée au cours du dernier humide néolithique il y a 3000 ans environ, à la fin de l’époque paléo-climatique du Nigéro-tchadien**. Depuis, le réservoir se vide inexorablement et d’autant plus rapidement que la

Laisser un commentaire

 

RESSOURCES DOCUMENTAIRES |
dracus |
medievaltrip |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | FJR65
| LOTFI - Un rebeu parmi tant...
| VA OU TON COEUR TE PORTE......