• Jeune mariée

    Jeune mariée

  • Timia ancien village

  • Timia 2012

    Timia 2012

  • A la cascade

    • Album : Tamalagha
      <b>DSCF8370</b> <br />
  • Tassalwat

  • Mon calendrier

    novembre 2011
    L Ma Me J V S D
    « déc   déc »
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    282930  
  • TANIMERT NAWAN

  • MERCI DE DEPOSER UN MESSAGE ICI

    Vous devez être connecté à votre compte pour me contacter

  • Oh mon Dieu(Tinariwen)

    Oh mon Dieu, vous êtes malheureux
    Vous avez mal à l’âme
    Et le corps malade
    Vous ne devriez pas accepter cet état
    Vous devriez changer
    Vous devriez bouger
    Avant d’en être là
    Oh mon Dieu
    Concentrez-vous sur votre vie
    Soyez sincère et regardez votre mal
    C’est la souffrance de votre sœur
    Celle des enfants qui naissent
    Celle des vieux

  • PROVERBES TOUAREGS

    -Quand on commence par le dialogue on aboutit à une solution

    - Repousse l'obscurité et déplace toi librement dans la lumière

    - Si Dieu est pour nous qui sera contre nous

    - On entend le fracas des arbres qui tombent, mais pas le murmure de la forêt qui pousse

    - Au bout de la patience il y a le ciel

    - Il n'y a pas qu'un jour, demain aussi le soleil brillera

    - Le monde est du côté de celui qui est debout

    - Un peuple sans culture, c'est comme un homme sans paroles

    - Tourne ton visage vers le soleil ainsi l'ombre restera-t-elle derrière toi

    - Se cacher dans la parole ? Mieux vaut se cacher dans le silence

    - Ton ami d'aujourd'hui sera ton ami dans l'au-delà

    - La bouche a un verrou qui est le silence

    - Mieux vaut passer la nuit avec la colère que de se réveiller avec la haine

    - L'arbre du silence porte les fruits de la paix

    - Il faut creuser les puits aujourd'hui pour étancher les soifs de demain

    - La culture est plus qu'un avoir elle est un être

    - Il vaut mieux se lever sans savoir où l'on va que rester assis sans rien faire …

    - Qu'importe si le chemin est long, du moment qu'au bout il y a un puits

    - Voyager, c'est aller de soi à soi en passant par les autres

  • Accueil
  • > Archives pour le Lundi 28 novembre 2011

Ressources en eau, forestières et fauniques de Timia

Posté par Ousmane Alghoubas le 28 novembre 2011

    Erris Malan entre Tassalwat et Zomo...               La végétation de la commune est assez diversifiée et répartie de façon hétérogène. Dans les vallées et sur certaines plaines inondables pousse une végétation composée d’une grande variété de plantes ligneuses et herbacées. D’une manière générale, cette végétation est confrontée aux problèmes de surpâturage, de coupe anarchique et abusive de bois. Les ressources ligneuses sont les principales sources d’énergie utilisées dans les ménages et sont aussi utilisées pour le bois d’oeuvre et les services.

Les principales espèces rencontrées sont :
– Espèces arborées: Acacia radiana (Afagag), Acacia nilotica (Tigar), Balanites aegyptiaca (Aboragh), Acacia albida (Atiss). Ces espèces se retrouvent surtout dans les vallées et éparses dans les plaines.

- espèces arbustives : Salvadora persica (abizguine), Maerua crassifolia (Agar), Boscia senegalensis (Tadent), Ereivia bicolor (Terakat), Prozopis juliflora, Acacia erhenbergiana (Tamat), Acacia seyal, Calotropis procera (tirza), etc.

- Espèces herbacées: Panicum turgidium (afazo), Shouwia thebeica (Alwat), Tribulus terrestris (Tagaroft), Cenchrus biflorus (Wajag), etc. Les herbacées sont des plantes qui ne poussent qu’en saison pluvieuse.

La faune est peu diversifiée, composée des outardes, des gazelles, des chacals, des mouflons, etc… Ces espèces se font de plus en plus rares à cause du braconnage, du manque d’habitat et de l’insuffisance d’eau…. Certaines, comme l’autruche, ont complètement disparu de la zone.

Ressources en eau

La commune rurale de Timia est traversée par de nombreux réseaux hydrographiques dont les principaux sont : le réseau hydrographique de Timia (Azar), d’Anoumakaran, d’Assodey, de Malatass, de Zomo, d’Ejaragdou, de Tafidat, d’Anfissag, d’Ajirou, etc… Ces réseaux entaillent les hauts reliefs de massif. Il existe aussi des réseaux hydrographiques secondaires qui sont les affluents des principales vallées. Chaque réseau hydrographique principal est connecté à de nombreux réseaux hydrographiques secondaires.
Seuls quelques rares réseaux hydrographiques (Tafidat, Ejaragdou, etc..) se perdent dans le sable du Ténéré. Les bordures de ces réseaux hydrographiques constituent un espace viable dans lequel la population s’adonne aux activités maraîchères et à l’élevage.
Quant aux ressources hydriques, elles peuvent être classées en trois types :

- les eaux souterraines dont les nappes phréatiques dont la profondeur varie entre 10 à 20 m ;
– les sources localisées dans les zones où les failles permettent une remontée naturelle des eaux (Tataye, Igloulaf, Timia, Tiwirkidène, …).
– Les gueltas (cascade, etc.)

Publié dans Liens | Pas de Commentaire »

 

RESSOURCES DOCUMENTAIRES |
dracus |
medievaltrip |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | FJR65
| LOTFI - Un rebeu parmi tant...
| VA OU TON COEUR TE PORTE......